Publié le
18.10.21
par Kévin Savonni

De la conception à la réalisation du projet, l’architecte d’intérieur accompagne ceux qui souhaitent aménager leur intérieur et en restructurer et optimiser l’espace.
L’architecte Revenus-Locatifs.com est également conseiller en architecture d’intérieur, et à ce titre, maîtrise l’ensemble des aspects du métier. 
Présent sur toutes les rénovations que nous conduisons pour le compte de nos clients investisseurs, qu’il s’agisse d’appartement, de maison, de colocation, de coliving, il est guidé par leurs attentes, leurs besoins et leur budget.


I. QU’EST-CE QU’UN ARCHITECTE D’INTÉRIEUR ?

Concepteur et maître d’œuvre, l’architecte d’intérieur conçoit les espaces et assure la direction du chantier jusqu’à l’aménagement final, dans le respect des contraintes réglementaires.
Contrairement à celle d’architecte, la profession n’est pas réglementée, il est toutefois responsable des dommages apparus sur l’ouvrage au titre des garanties biennale et décennale.


II. QUELLE EST LA VALEUR AJOUTÉE D’UN ARCHITECTE D’INTÉRIEUR ?

L’architecte d’intérieur est un pont entre l’architecte et le décorateur.
Il vient en complément de la vision globale de l’architecte
qui, lui, conçoit le projet architectural (agencement et réorganisation des différents espaces) et le projet technique (modifications de la structure, implantation des différents équipements…).
Il intervient uniquement à l’intérieur pour définir et organiser les espaces en tant que lieux de vie, alors que l’architecte raisonne en mètres carrés. 
Où l’architecte voit des fenêtres, l’architecte d’intérieur voit de la lumière. 
Où l’architecte voit des portes et des couloirs, l’architecte d’intérieur imagine les occupants se déplaçant dans le logement.
Il se situe en amont du rôle du décorateur, qui, comme son nom l’indique, est spécialisé dans la décoration.

L’architecte d’intérieur a une vision conceptuelle et ergonomique, au-delà de celle de ce spécialiste du design.
Il est également plus au fait des contraintes techniques…

Mais, la frontière entre ces trois métiers n’existe que sur le papier, car dans les faits, ils sont étroitement imbriqués.

Combien de fois entend-t-on sur les chantiers, l’architecte d’intérieur tempêter contre un architecte trop technique, ou alors l’architecte accuser l’architecte d’intérieur d’être hors sol. Sans oublier le décorateur qui lui aurait fait mieux que les deux autres…

Chez Revenus-Locatifs.com, puisqu’il s’agit de la même personne, l’architecte sait penser architecture intérieure et l’architecte intérieur architecture.
C’est le triple effet Revenus-Locatifs.com, celui qui fait gagner du temps, de l’argent et de la sérénité.

Des formations différentes

Jusqu'en 2007, sept années d'études et une mise à l'épreuve étaient nécessaires pour prétendre au titre d'architecte DPLG (diplômé par le gouvernement). 
Ce diplôme permettait d’exercer le métier en son nom propre.
En 2007, avec l'entrée en vigueur de la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat), le DPLG a été remplacé par le DE (diplôme d'État). 
Obtenu au bout de 5 ans d'études, ce dernier ne permet plus d'exercer le métier d'architecte en son nom propre. 
Pour cela, l'architecte DE doit dorénavant effectuer une formation en alternance d'environ un an, au terme de laquelle il obtient l'Habilitation à exercer la Maîtrise d'Œuvre en son Nom Propre (HMONP).
Aujourd’hui, on peut exercer le métier d’architecte au terme d’au moins cinq années d’étude après le bac (Bac+5). On est alors architecte DE (Diplômé d’État).
Avec le diplôme d’architecte DE, il est possible de faire encore un an d’études afin d’obtenir un BAC+6 avec l’Habilitation à la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre (HMNOP).
La majorité des élèves entreprenant des études pour devenir architecte sont titulaires d’un bac général S, mais on rencontre également des bacs pro Technicien d’études du bâtiment option B assistant en architecture (TB2A). 
L’Habilitation à la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre permet d’exercer son activité en libéral et de s’inscrire à l’Ordre des Architectes.
En tant que Maître d’Œuvre, l’architecte HMONP dirige le projet de construction, de restructuration ou d’extension.

Contrairement aux architectes diplômés d’État (ADE) ou titulaires du diplôme d’État (DEA), non habilités à la maîtrise d’œuvre, l’architecte HMONP peut endosser certaines responsabilités personnelles.
Notre architecte HMONP, conseiller d’architecture intérieure, est diplômé de l’ENSAG Grenoble, qui fait partie du top 3 des meilleures écoles d’architecture françaises.

Profession Signification Formation Maîtrise d’œuvre
Architecte DPLG
Titre délivré jusqu’en 2017
Diplômé par le gouvernement Bac+7

Mise à l’épreuve
Oui
Architecte DE Diplômé d’État Bac+5 Non
Architecte HMONP Habilité à la maîtrise d'ouvrage en son nom propre Bac+6 Oui
Architecte d’intérieur Diplôme facultatif Bac+2 Oui
Décorateur d'intérieur - Bac Pro, BTS... Oui (assurances nécessaires)

* La maîtrise d’œuvre ou maître d’œuvre (MOE, MŒ,Moe) est la personne physique ou morale choisie par le maître d’ouvrage pour la conduite opérationnelle des travaux, en matière de coûts, de délais et de choix techniques.
Un maître d’œuvre ne peut pas effectuer de travaux.
A ne pas confondre avec le maître d’ouvrage, qui est tout simplement le client.


III. QUELS SONT LES TARIFS D’UN ARCHITECTE D’INTÉRIEUR ?

Chez Revenus-Locatifs.com, le budget rénovation est Tous Travaux Compris. Les coûts de l’architecture intérieure et de la décoration sont inclus dans le montant global de la rénovation.


Tarif des missions d’un architecte d’intérieur. Prix moyens constatés

1. Visite conseil 2. Étude du projet 3. Prestation complète jusqu’à la livraison
Écoute des besoins 1 1+2
Relevé des cotes Esquisses
Plans 2D
Aide aux démarches administratives
Idées et conseils Choix matériaux, mobilier, éléments de décoration Aide au choix des artisans
Estimation des coûts Suivi et coordination jusqu’à la livraison du chantier
255 TTC/heure 45 à 150 € HT/m² 8 à 15 % du montant HT des travaux

Pour en savoir plus, sur nos tarifs de rénovation :
- Rénovation d’appartement dans l’immobilier locatif
- Rénovation d’une maison pour location en coliving



IV. QUELLES SONT LES MISSIONS DE L’ARCHITECTE REVENUS-LOCATIFS.COM ?

Nous avons traité ce sujet en détail dans notre INDISPENSABLE « L’architecte dans la rénovation de l’immobilier locatif ». N’hésitez pas à le consulter.
En voici les grandes lignes :
Savoir tirer parti de l’existant, pour concevoir et mettre en œuvre un projet personnalisé, qui optimise l’espace intérieur, demande souvent plus d’imagination et de rigueur que de partir de zéro.
De la visite du bien à acheter, au moindre élément de déco, notre architecte est là, à toutes les étapes de la rénovation des appartements et des maisons que nous sourçons en Île-de-France pour nos clients investisseurs. 
Il sait fixer les objectifs, organiser et coordonner les différents corps de métiers et contrôler la bonne exécution des travaux
.

Designer et technicien, expert en home staging et maître d’œuvre, il est autant à son aise dans le suivi de chantier avec les entreprises du bâtiment que dans le relooking.
Il est habilité à effectuer les démarches administratives, supprimer ou modifier un mur porteur, à abattre ou créer des cloisons, à installer un escalier…
Son approche de l’architecture responsable le pousse à toujours favoriser des matériaux et des modes de production et de consommation de l’énergie respectueux de l’environnement.

Dans ses missions :

L’avant-projet

L’esquisse à main levée  

C’est la première représentation graphique du projet
Elle permet d’avoir une vision réaliste et détaillée de l’agencement de l’espace et facilite la projection, en tout début d’acquisition du bien, dans le futur appartement ou la future maison.

L’avant-projet sommaire (APS)

Il permet de définir les principales caractéristiques du projet et d’en estimer le budget.
On peut alors décider des solutions techniques, réaliser une estimation des coûts et un planning prévisionnel. 

L’avant-projet détaillé, ou avant-projet définitif

Il permet de déterminer l’essentiel du projet et d’arrêter en plans les caractéristiques du bien à rénover. 


La réalisation de plans 2D

Le plan de sol

Il s’agit d’une vue de dessus qui représente les différents espaces (pièces) et les limites (murs, portes, fenêtres).

Le plan de masse

Il s’agit d’une vue de dessus que nous réalisons pour nos projets de colivings avec jardin ou terrasse dans leur ensemble, ainsi que leurs modifications.
Il représente l’état de l’existant et du projet de rénovation 

La vue en coupe

Elle est réalisée dans le cas d’une demande d’urbanisme ou de la nécessité de mise en avant de la compréhension d’un détail technique, pour faciliter son exécution par l’entreprise qui réalise les travaux.
Il s’agit de la représentation du bâtiment coupé selon un plan vertical.
Elle facilite la compréhension de la structure et des relations entre les différents niveaux.

Le chantier 

Maître d’œuvre et assistant à la maîtrise d’ouvrage, notre architecte se rend une à deux fois par semaine sur place pour une visite du chantier qui lui permet de se rendre compte de l’état d’avancement des différentes étapes et de la conformité des travaux.
Un conducteur de travaux passe tous les jours sur l’ensemble des chantiers
et lui fait un reporting qui lui permet d’ajuster, au jour le jour et au plus juste, l’équilibre projet/réalisation.
Tout est sous son entière responsabilité. 
Nos clients investisseurs n’ont même pas besoin de se déplacer pour suivre l’avancement de l’exécution des travaux. Nous faisons le point avec eux lors de rendez-vous hebdomadaires, par mail ou SMS.

Décoration intérieure et aménagement

Le choix d’une teinte de parquet ou d’un revêtement mural peut totalement transformer l’ambiance d’un espace de vie… et des finitions négligées dégrader le plus beau des projets.
Meubles, luminaires, rideaux, sanitaires, électroménager… les appartements et les maisons que nous rénovons sont toujours équipés de matériel de qualité.
Scénographie et design d’intérieur, artiste et créatif, toujours à l’écoute, notre architecte conseiller en architecture intérieure a plusieurs cordes à son arc, dont celle de décorateur. 
Après concertation, il applique son droit de conseil et soumet au client des guides d’ambiances et de textures pour que celui-ci définisse vers quel type de rendu final il veut se diriger. 
Le client précise ensuite, dans le mood board choisi, ses préférences de matériaux et les références des éléments qui équiperont son bien.

Quand cela est possible, nous lui proposons une visite 3D d’un projet similaire ou approchant, déjà réalisé.

Il ne vous reste plus qu’à prendre votre calculette…

Démarrons notre collaboration