Publié le
18.10.21
par Kévin Savonni

Qu’il s’agisse de location simple, de colocation ou encore de coliving, la cuisine est de plus en plus considérée comme un espace de vie, et nous accordons une attention toute particulière à sa convivialité et à sa fonctionnalité. 
Excellent rapport qualité/prix, esthétique irréprochable et optimisation de l’espace guident notre architecte tout au long de sa mission.


I. QUELS SONT LES TARIFS POUR LA RÉNOVATION D’UNE CUISINE ?

La rénovation de la cuisine est comprise dans le budget total de la rénovation des appartements et des maisons de nos clients investisseurs. 

Estimation du prix moyen au m², pour la rénovation de la totalité d’un appartement ou d’une maison (ameublement compris)

Rénovation engagée Prix du m² rénové TTC - Ameublement compris
Rénovation partielle
650 € + 170 € d'ameublement = 820 €
Rénovation totale
950 € + 170 € d'ameublement = 1120 €

Rénovation cuisine Détail des travaux
Rénovation partielle - Rénovation des meubles existants et du plan de travail
- Remplacement de l’électroménager
Rénovation totale - Dépose des anciens éléments et des anciens carrelages.
- Remise aux normes de la plomberie, de l’électricité et du gaz.
- Conception et mise en place d’une cuisine sur mesure avec finition personnalisée

En voir plus sur :
- la rénovation de nos appartements
- la rénovation de nos maisons


II. QUELS SONT LES DIFFÉRENTS ÉLÉMENTS QUI COMPOSENT UNE CUISINE ?


Les caissons

Il s’agit des carcasses des meubles sans leurs accessoires, portes et tiroirs. 
Seulement les cubes ouverts, constitués par les planches des côtés, du haut, du bas et du fond des meubles.

Les meubles hauts de cuisine

Extrêmement pratiques pour ranger certains ustensiles de cuisine et des produits alimentaires, ils sont peu encombrants.

Les meubles bas de cuisine

D’environ un mètre de haut, et souvent pourvus de pieds réglables (vérins), ils sont étudiés pour accueillir le plan de travail, l’évier et les plaques de cuisson.
Leur profondeur permet de ranger des ustensiles de cuisine encombrants (casseroliers) et les produits ménagers.

Les meubles d’angle de cuisine

Pratiques, ils permettent de gagner de l’espace de rangement.
Astucieux, ils sont souvent équipés de tourniquets et d’étagères coulissantes pour faciliter l’accès aux ustensiles de cuisine.

Les meubles pour éléments encastrables

Ils sont conçus pour recevoir un four, un réfrigérateur et tout autre appareil électroménager aux dimensions standard.

Le plan de travail

Facile d’entretien, esthétique et robuste il faut qu’il résiste aux chocs, aussi bien physiques que thermiques.
Prévu pour accueillir les plaques de cuisson, l’évier et le petit électroménager, il doit également laisser la place de cuisiner.

Le plan snack

Plan de travail moins profond que le plan principal et posé plus en hauteur à l’aide d’équerres ou des jambages spécifiques.
Accompagné de tabourets hauts, il permet les repas rapides et les apéritifs.
Souvent utilisé, comme séparation avec une autre pièce, dans le cadre d’une cuisine ouverte.

Les joues prolongées 

Elles sont conçues pour couvrir les côtés des caissons et les harmoniser aux portes.
On les utilise également dans le cas où la profondeur du plan de travail est supérieure à soixante centimètres, pour cacher le vide entre le mur et le meuble bas.

Les joues de soutien (ou jambages)

Posées pour renforcer et soutenir les plans de travail qui se trouvent entre les appareils électroménagers enchâssés.

La crédence

C’est l’espace mural situé entre le plan de travail et les meubles hauts.
Elle doit être équipée pour protéger le mur des éclaboussures dues à la cuisson et aux robinets. De cinquante à soixante-dix centimètres de haut, elle doit être étanche et facile à nettoyer.
Peinte, carrelée, recouverte de panneaux décoratifs, de grès, de verre ou d’inox, elle joue un rôle important dans l’esthétique et l’harmonie de la cuisine. On peut y installer des systèmes d'accroche pour les ustensiles et accessoires.
On y installe les prises pour le petit électroménager et l’éclairage du plan de travail.

Les accessoires

L’alèze

C’est un élément de finition, destiné à la décoration et à la protection des chants des plans de travail carrelés.

L’amortisseur

Petit élément pneumatique insonorisant qui équipe les charnières des portes et les glissières des tiroirs.

Le cache lumière

Appelé également paralume, il s’agit d’un bandeau de décoration destiné à dissimuler au regard les sources d’éclairage du chant de travail et à protéger les yeux des éblouissements.
Il constitue lui aussi un élément important de l’habillage esthétique.

La corniche

Il s’agit d’une moulure décorative qui habille la ligne haute des meubles et en suit le contour.

La plinthe

Également appelée socle, elle recouvre les pieds des meubles bas et cache le vide sanitaire entre ceux-ci et le sol. Toujours montée en retrait par rapport à la façade.

Le fileur

Pièce en bois destinée à terminer une ligne de meuble qui rencontre un obstacle ou un angle. Elle permet de renforcer l’harmonie de la cuisine.

La fiche à lacet

Utilisée dans les cuisines de style rustique, il s’agit d’une charnière extérieure au meuble, visible, cylindrique et verticale


III. QUELLE QUALITÉ POUR LES APPAREILS ÉLECTROMÉNAGERS ?

Nous choisissons toujours des équipements à haute efficacité énergétique, c’est-à-dire très performants, mais peu gourmands en énergie. Quand on sait que les appareils électroménagers représentent 80% des dépenses énergétiques domestiques d’un foyer, on mesure très vite l’impact positif de ce choix sur les factures de gaz et d’électricité, ainsi que sur l’émission de gaz à effet de serre.
Plaques de cuisson, réfrigérateur, congélateur, four, microondes, hotte, lave-vaisselle, lave-linge (si installé dans la cuisine), le meilleur équilibre performances/prix est toujours recherché.


IV. QUELS SONT LES STYLES DE CUISINE PROPOSÉS PAR REVENUS-LOCATIFS.COM ?

Au-delà des différents éléments que nous venons d’aborder et qui permettent de personnaliser une cuisine, la richesse de choix pour les revêtements de sol et muraux permet de répondre à tous les goûts.
Carrelage grès cérame, terre cuite, carreaux de béton… ce ne sont pas les solutions qui font défaut. 
Le nuancier des peintures pour les murs, acrylique (lavable à l’eau), ou spécial cuisine, offre un nombre impressionnant de possibilités.

Un éclairage bien choisi ajoute au confort et à la convivialité et souligne le design de l’ensemble.

Après concertation avec le client, notre architecte applique son droit de conseil et lui soumet des guides d’ambiances et de textures pour qu’il définisse vers quel type de rendu final il veut se diriger. 

Nous proposons une palette de six ambiances :
- mid-century 
- contemporain 
- industriel 
- minimaliste 
- bohême 
- cocon

Le client précise ensuite, dans le mood board choisi, ses préférences de matériaux et les références des éléments qui équiperont son bien.
Quand cela est possible, nous lui proposons une visite 3D d’un projet similaire ou approchant, déjà réalisé.

L’ensemble des travaux, des équipements et de la décoration est compris dans l’enveloppe établie lors de l’acquisition de l’appartement et les solutions proposées conviennent, en l’état, à la quasi-totalité de nos clients investisseurs.

Toutefois, parce que l’envie d’un plan de travail en lave émaillée, d’un enduit en béton coloré, d’un réfrigérateur connecté, de meubles de créateurs, etc., est légitime, si l’un de nos clients désire faire réaliser des travaux supplémentaires et choisit des équipements et des matériaux particuliers, ceux-ci font l’objet d’un devis rénovation et d’une facturation complémentaires.

Nous pouvons répondre à toutes les demandes, même les plus originales…

Démarrons notre collaboration