Les tendances du marché immobilier en 2021, ce qu'il faut savoir

Les tendances du marché immobilier en 2021, ce qu'il faut savoir

8.11.21

Quelle que soit la nature de votre projet immobilier - achat, investissement locatif, travaux de rénovation - connaître l’état actuel du marché immobilier est une façon de profiter des évolutions des taux et des conditions d’achats, ou au contraire de savoir attendre le moment propice pour réaliser le projet.

Les tendances du marché immobilier en 2021 : un résumé.

Que faut-il savoir sur le marché immobilier en 2021 ? Difficile de tout résumer rapidement, et votre capacité à acheter et emprunter dépendra bien entendu de votre situation financière personnelle. Cependant, voici quelques chiffres et tendances afin de vous donner une idée des évolutions du marché cette année.

Tout d’abord, papernest affirme que le prix de l’immobilier a augmenté, en moyenne, de 4,4%. Les augmentations ont lieu dans toutes les villes, mais surtout dans les plus grandes villes. C'est ainsi que Paris a un prix immobilier qui a augmenté de 5,3%, faisant de son prix du m2 moyen 11 194€.

Il est donc normal que les villes moyennes restent les plus attractives au niveau du prix cette année, notamment Le Havre, Reims, et le Mans. Bien entendu, selon la nature de votre projet et vos préférences personnelles, ces indications de prix auront plus ou moins de poids sur votre décision.

En ce qui concerne les achats immobiliers, on remarque que la marge de négociation moyenne est de 3,8% environ. Cela signifie que les propriétaires vendeurs ne sont pas aussi prêts à négocier leur prix de vente qu’auparavant. On comprend cette réticence en lien avec le contexte économique actuel, qui crée une tension immobilière chez les vendeurs.

Qu’en est-il du positionnement du gouvernement dans tout cela ? La tendance globale est à l’assouplissement des normes et conditions de prêts immobiliers : l’État souhaite permettre à davantage de Français d’obtenir un prêt. 

Ainsi, le HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière) a demandé aux banques d’étendre la durée de leurs prêts, leur permettant d’aller jusqu’à 27 ans pour leurs emprunts. De même, le taux d’endettement maximal pour lequel on est éligible à un prêt est monté à 35% (pour un chiffre précédent de 33%).

Enfin, les experts de papernest remarquent que le gouvernement favorise particulièrement tout ce qui touche au respect de l’environnement, et plus spécifiquement la transition écologique dans le domaine de l’énergie. Les logements neufs en construction sont donc valorisés s’ils sont moins énergivores.

Le DPE (diagnostic de performance énergétique) a donc été modifié dans son calcul, et propose des conseils de travaux de rénovation énergétique plus précis. De même, les certificats d’économie d’énergie (CEE) prennent plus de poids pour les fournisseurs d’énergie, leur faisant jouer un rôle plus important dans cette transition. 

Enfin, les Français ont de plus en plus accès à des aides et subventions gouvernementales ou autres en lien avec les travaux de rénovation énergétique, notamment, ou avec les investissements dans des logements neufs peu énergivores. 

On compte parmi ces aides l’éco-prêt à taux zéro ainsi que Ma PimeRénov’. Si ces aides vous intéressent, rendez-vous sur cette page du service public.

Quelles considérations prendre en compte avant d’investir dans l’immobilier ?

Comment procéder lorsqu’on a un projet immobilier à réaliser ? Quel que soit le contexte, favorable ou défavorable, il s’agit d’avancer avec précaution à travers le marché immobilier afin de prendre les bonnes décisions. 

Tout d’abord, il y a un certain nombre d’éléments auxquels il faut faire attention avant de définir les caractéristiques d’un projet immobilier. On note tout d’abord les aides auxquelles vous pouvez être éligible, mais aussi les prix du marché dans la zone géographique qui vous intéresse, les taux d’intérêts moyens offerts par différentes banques, etc.

Mis à part le cas où vous seriez propriétaire vendeur de bien immobilier, il faut dire que la majorité des projets immobiliers nécessitent un prêt immobilier. Or ce dernier implique d’avoir certaines considérations en tête, comme nous le rappelle papernest.

Tout d’abord, rappelons ce que peut financer un prêt immobilier. On peut commencer par l’achat immobilier, c’est-à-dire l’acquisition d’un bien immobilier en général pour des fins d’utilisation personnelle : résidence principale ou secondaire. 

Ensuite, nous avons l’investissement locatif, qui peut commencer également par un achat immobilier, mais qui destine le bien en question à une mise en location à des tiers. l’investissement peut aussi tout simplement prendre la forme d’une somme investie dans une société de gestion immobilière, telle qu’une SCPI.

Enfin, un prêt immobilier peut aussi financer des travaux de rénovation, en particulier si ceux-ci requièrent une certaine somme pour être réalisés, et s’ils ont pour but de rendre un logement habitable.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté lorsque vous cherchez un prêt immobilier, nous vous conseillons de faire appel à un courtier immobilier. Cet acteur vous accompagne depuis la conception et consolidation de votre dossier de demande de prêt jusqu’à la négociation du taux d’intérêt de l’emprunt.

C’est un allié précieux pour une telle série de démarches : en effet, les prêts immobiliers demandent un démarchage de plusieurs banques et une présentation convaincante de votre solvabilité à chacune d’entre elles. Lorsque le marché immobilier est difficile et instable, n'hésitez pas à vous appuyer sur cette sorte d’expert.

Démarrons notre collaboration


Articles similaires