Architecture

Pourquoi avoir recours à un architecte ? Est-ce une bonne idée ? Est-il aussi incontournable qu’on l’affirme ? Qu’apporte-t-il exactement ? Est-il obligatoire ?
Qu’en est-il du rapport Bénéfice/Coût ? 

Nous avons un avis clair et tranché sur le métier d’architecte : le nôtre est un véritable chef d’orchestre, présent sur toutes les opérations de réhabilitation que nous réalisons, de l’acquisition du bien à sa livraison. C’est vous dire l’importance que nous lui accordons… 
Au-delà de la conception, son expertise, non seulement technique, mais également en économie de la construction et en urbanisme, nous sont indispensables. 
Nous avons rédigé ces INDISPENSABLES pour vous permettre de mieux connaître cette profession et l’étendue de son champ d’action, vous familiariser avec les termes du métier, les compétences, les responsabilités et les tarifs des architectes.


TravauxArchitecturefiscalitélocationfinancement

L’architecte exerce une profession réglementée, c’est un professionnel titulaire d’un diplôme d’État. L’inscription à l’Ordre national des architectes lui confère le droit d’exercer la profession et de porter le titre d’architecte.
Il peut exercer en tant que libéral, associé d’un cabinet d’architectes, salarié ou fonctionnaire.

Aujourd’hui, on peut pratiquer ce métier au terme d’au moins cinq années d’études après le bac. On est alors architecte DE (Diplômé d’État), diplôme qui correspond à l’ancien diplôme d’architecte diplômé par le gouvernement (DPLG). Une formation complémentaire permet de devenir architecte HMONP (Habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre). 

L’architecte Revenus-Locatifs.com, qui est également conseiller en architecture intérieure, est titulaire de cette habilitation qui lui permet d’endosser certaines responsabilités. Maître d’œuvre et assistant à la maîtrise d’ouvrage, il garantit la faisabilité du projet, assure la coordination des travaux, le suivi de chantier et assume l’entière responsabilité de la bonne exécution des travaux et leur garantie de parfait achèvement.

L’architecte est chargé par le maître d’ouvrage (le client) de concevoir le projet architectural. Ce projet définit, par des plans et des documents écrits, l’implantation des bâtiments, leur composition, leur organisation et l’expression de leur volume ainsi que le choix des matériaux et des couleurs. 
Il est présent de la définition à la réception des travaux et prend en charge les démarches administratives.
C’est un professionnel averti qui possède une parfaite maîtrise des contraintes techniques, qu’il s’agisse de conception ou du suivi des travaux et de leur réalisation.

Il doit concevoir des projets obligatoirement conformes aux règles d’urbanisme. 
Et, quand on connaît leur complexité, on ne peut qu’être rassuré par l’accompagnement d’un tel professionnel et relativiser le montant de ses honoraires.

Les missions que l’on peut confier à l’architecte sont nombreuses et complexes : études d’esquisse (ESQ), réalisation des plans, avant-projet sommaire (APS) et avant-projet définitif (APD), constitution du dossier de permis d’urbanisme (PDU) et selon le type de travaux, demande de déclaration préalable de travaux ou demande de permis de construire. 
Ensuite, viennent la constitution du dossier de consultation des entreprises (DCE), la mise au point des marchés des travaux (MDT), l’exécution des travaux (EXE), l’assistance aux opérations de réception (AOR) et les différents compte-rendus.
Mission partielle :
écoute du client, étude de faisabilité, avant-projet, démarches administratives, élaboration des documents techniques du projet.
Mission complète :
mission partielle + élaboration du Dossier de Consultation des Entreprises, choix des entreprises, réunions de chantier, coordination et suivi des travaux.
Mission ponctuelle :
simple délivrance de conseils ou intervention sur un sujet bien précis. 

Quelques mots sur l’architecte d’intérieur, pour finir : celui-ci conçoit et transforme les espaces intérieurs. Il apporte son expertise en matière de couleurs, matériaux, éclairages, scénographie, pour optimiser les volumes.
Il possède une dimension plus conceptuelle et technique que le décorateur d’intérieur et il pense l’ergonomie de l’espace et sa fonctionnalité dans son ensemble.